CHARLOT SOLDAT :

Mai 1999     Document suivant   Document précédent

      Les élèves de la grande section de l'école Paul Blet ont bien aimé le court métrage "Charlot soldat" (court métrage de Charlie Chaplin, USA, 1918). Nous leur avons emprunté les réflexions qu'ils ont notées dans leurs "Cahiers du cinéma" ainsi que leurs portraits de Charlot.

 

PROPOS AUTOUR DE CHARLOT SOLDAT

 

 

Si je vous dis "Charlot Soldat",
à quoi pensez vous ?

  • Je connais son nom.
  • Mon père a des cassettes de Charlot.
  • Moi, j'ai un poster de Charlot avec une petite fille qui a été abandonnée (Cf. le Kid).
  • C'est un clown, c'est un film en noir et blanc.
  • C'etait depuis longtemps.
  • Ca doit être triste, si ils se battent, c'est militaire.
  • Charlot il fait rigoler, il glisse tout le temps.
  • Dans Charlot, on entend Charles (lecture scolaire).
  • Références à son costume (clown) :
    chapeau ;
    canne ;
    moustache ;
    chaussures.

 

Références filmographiques, filmiques :

• dans Quasimodo

cf. Le Bossu de Notre-Dame

cf. Notre-Dame de Paris

il y a des soldats (armes et uniformes) ;

• dans le soldat Ryan qui passait aux infos,

c'est un film qui parlait de guerre.

• Lucky Luke, c'est un cow-boy, mais c'est aussi un soldat parce qu'il attaque des forts.

Oui, mais il y a des différences, les cow-boys, ils avaient un lasso, des chevaux, les militaires, eux, ils ont un chapeau tout rond (cf. casque et uniforme) ;

• dans la Belle au bois dormant (cf. conte traditionnel) : il y a des soldats qui gardent le château quand elle dort ;

• c'est comme dans Hercule, il "tue" le centaure, je l'ai vu en cassette ;

• le petit soldat de Grimault (cf. Cahiers du cinéma).

Références albums et contes et B.D. :

• La Belle au bois dormant ;

• Notre-Dame de Paris ;

• Lucky Luke (B.D.).

Références chansons populaires :

Ça me fait penser à une chanson.

"Le déserteur" ;

"Mon légionnaire".

Références historiques :

A la guerre mondiale, il y en a deux.

Mon papy et mon arrière grand papy l'ont faite.

Référence à l'uniforme, l'aspect :

Ils ont des couleurs, des taches de couleurs : vert caca d'oie, ils ont des casques, des armes.

Références à un concept :

La mort, la guerre, l'eau (la boue ?, le néant ?) ;

(Ils peuvent traverser la mer sur un bateau)

Certains enfants disent : "je ne sais pas".

Premier jet autour du film

• Tiens, il rêve (fondu au noir tente & lit) :

Tranchée, une rue, un grenier.

Chambrée, maison, dortoir.

Courrier, on leur donne du papier toilette, des boîtes, du sopalin, des colis, lui, il a rien, on dirait qu'on l'oublie.

• C'est quand qu'ils font la guerre ?

Comique de situation :

Ils veulent revoir :

la scène du camembert ;

de la cigarette ;

du débouchage de la bouteille ;

de la marche.

Questions que je pose :

Pourquoi voit-on des écritures ?

• Pour savoir ce qui va arriver…

• Si jamais on a peur, on s'en va…

• Font référence à l'absence de dialogues bien après ces réflexions.

Qu'est-ce qui remplace les mots ?

• La musique… militaire (clairon)… rigolote (musique répétitive) liée au comique de situation ;

• après avoir regardé la première partie des "Temps Modernes" :

il n'est plus militaire, on le retrouve avec son costume ;

c'est beaucoup plus triste que Charlot soldat ;

on voit le père de la fille mourir ;

on voit qu'elle pleure avec ses frères et sœurs ;

Charlot va en prison ;

on rigole quand même ;

on voit tout, alors que dans Charlot soldat, on suggère (quand il compte les morts).